Archives pour 22 février 2017

Contributions au congrès 2016 de l’AUPF à AUCH

Ci-dessous les contributions écrite et orales du CRUP, pour le colloque de l’AUPF.
Thème du colloque AUPF d’Auch : Éducation et Culture, savoir partager :
Pourquoi? Comment ? Avec qui ?

Documents joints:

a) Texte commun validé suite à réunion
Contribution écrite CRUP pour colloque2016_AUCH
b) Oral de M. François en remplacement de D. Jacomino excusé
Contribution orale_MF Colloque_AUPF 2016

c) Intervention de L Caul Futy / Éducation populaire
Contribution orale_ colloque2016_LCF et E Lowen_EducPopulaire

d) Intervention de Louis / Temps périscolaire
Contribution orale_L.C.F. _Colloque 2016_Tps periscolaire

Lettres d’information de l’Université populaire de Montélimar

Vous pouvez lire les deux dernières lettres d’information de l’Université Populaire de Montélimar en cliquant sur les liens ci-dessous.
Bonne lecture.
LETTRE UP n° 25 – Janvier_2017_V

LETTRE UP n° 26 – Mars_2017_V

EDUCATION POPULAIRE ET QUESTIONS DE SOCIETE

Christian MAUREL vient de publier
EDUCATION POPULAIRE ET QUESTIONS DE SOCIÉTÉ.
LES DIMENSIONS CULTURELLES DU CHANGEMENT SOCIAL.
Plus d’informations ci-dessous:

Qu’entendre par éducation populaire (Introduction).

L’éducation populaire et la question des savoirs et de la culture.
– Instruction publique, démocratisation de la culture et éducation populaire : alliances ? Divergences ? Oppositions ?
– L’art et la culture : de ceux qui les pratiquent à ceux qui les diffusent. La question de l’ « enculturation ».
– De la culture comme objet de contemplation à la culture comme travail. Les pas de plus et / ou de côté de l’éducation populaire.
– artistes en résidence et éducation populaire : ce que nous apprennent l’expérimentation et l’observation.
– L’idée de « Scène Culturelle de Proximité ».
– L’appropriation et la construction des savoirs. L’apport de l’éducation populaire.

L’éducation populaire et les questions sociales et politiques.
– Contradictions, crises, bouleversements, affrontements. Ce que peut l’éducation populaire.
– La réduction des inégalités sociales et culturelles : pourquoi et comment l’éducation populaire doit y contribuer ?
– La crise de la démocratie représentative délégataire : une préoccupation devenue centrale pour une éducation populaire politique ?
– Le développement fulgurant des connaissances scientifiques et des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Que peut dire et faire l’éducation populaire ?
– Questionner notre imaginaire social : une préoccupation nouvelle pour l’éducation populaire ?

L’éducation populaire et la fabrique de l’Histoire.
– De l’histoire qui nous fait à l’histoire que nous faisons. Place et rôle de l’éducation populaire.
– De l’assujettissement à l’autonomie. Comment l’éducation populaire contribue-t-elle à faire des individus des auteurs de l’Histoire ?
– Les évènements décisifs de l’Histoire. L’éducation populaire sert-elle à faire la révolution ?

L’éducation populaire comme praxis culturelle instituante (conclusion).

Post scriptum. Vers des Etats Généraux de la transformation sociale et politique ?

Bibliographie.

Quelques outils, méthodes et processus d’éducation populaire (Appendice).